Rêve éphémère

Initialement originaire d'Inde, les Roms constituent le groupe ethnique minoritaire le plus important de l'UE. On estime qu'il y a environ 10 à 12 millions de Roms en Europe. La communauté Rom est mise à l'écart de nos modes de vies occidentaux.

La communauté Rom que j'ai rencontrée à Marseille en 2010 venait de s'établir dans plusieurs quartiers de la ville avant d'être expulsée de force par les autorités locales sous l'ordre du gouvernement de Nicolas Sarkozy, alors Président de la République. Cette année-là, du quartier de Bougainville à celui de la Porte d’Aix, des bidonvilles se font et se défont aux grès des expulsions pour répondre à la politique « anti-Roms » initiée par l'Etat.

Très attachée à la lutte contre l'exclusion, cette politique clairement affichée m'a conduite à vouloir rencontrer ces personnes et à documenter leur quotidien.

J'ai pu photographier les familles du bidonville de Bougainville qui m'ont accueillie pendant environ un mois. J'ai rencontré des personnes qui luttent au quotidien pour se nourrir, se vêtir et donner une éducation à leurs enfants. Ils passent leurs journées à tenter de trouver des moyens pour subvenir à leurs besoins, tels que la mendicité et toutes sortes d'emplois informels.

Lorsque je reviens un jour d’avril au camp de Bougainville, il ne reste plus que des montagnes de meubles démembrés et entassés, vestiges d'un rêve éphémère.